mars

Enfant, dit l’étymologie, est celui qui ne parle pas. Est-ce qu’à l’inverse, ce qui se tient à la limite de la parole (un cri, une matière, un tabou, un animal, un traumatisme) aurait besoin d’une enfance pour être entendu ? Il y a dans les pièces de Pierre Meunier et Marguerite Bordat, dans les pièces d’Emma Dante*, cet appel à une position d’enfance : une étrange alliance de candeur et de complexité, de rigueur et d’étonnement, qui permet de franchir les limites langagières et sociales établies, pour aller voir ce qui se joue derrière. On se retrouve alors du côté des en-trop, des inutiles, des gênants, des ingérables. On peut encore s’y parler, s’y toucher, mais plus fort ou plus doucement qu’à l’accoutumée, dans la joie intranquille de l’absence de normalité.

*En raison de la crise sanitaire, la tournée française de la pièce d’Emma Dante Misericordia, qui devait débuter lors du Festival d’Avignon 2020, a été décalée à la saison prochaine.
mars 2021

et aussi

mar 2 mars à 19h45, Dernières nouvelles du cosmos, film

de Julie Bertuccelli, (avec Babouillec, autiste sans paroles)
au cinéma Diagonal

sam 6 mars de 10h à 18h, atelier de lecture
du 22 au 26 mars de 9h30 à 17h30, stage costumes « Reproduire un modèle à l’identique »
du 22 au 26 mars de 10h à 18h, stage « Accroche-Levage »