Forbidden di sporgersi

Les blouses blanches arpentent la scène, attentives aux éléments, déplaçant des objets, activant une machine ou une guitare, observant les effets et les résultats, se gênant, s’entraidant. Ces gens ont l’air de chercheurs, mais que cherchent-ils ? Peut-être à capter un message venu de l’espace infini ou des entrailles de la terre. Ou à bâtir de leurs mains un équilibre instable qui recueillerait nos pensées inconscientes. Par éclairs surgit la langue inouïe de Babouillec, autiste sans paroles, qui fixe le cap : l’élargissement du possible, le désir de se pencher sur l’inconnu, le combat hors-norme de l’esprit.

Pierre Meunier et Marguerite Bordat

J’ai marché longtemps. Les chemins droits tracés par des écoles d’arts appliqués parisiennes, tout droits mais assez pentus, m’ont propulsée dans une vie de spectacle bien plus escarpée.
Trop fière de mes diplômes j’ai cru savoir, comme tout le monde, avant de tomber dans les courants nébuleux de la création théâtrale, des passions, des incertitudes, du travail ensemble, de l’intranquillité et remises en question.
Tant d’expériences qui m’ont permis de comprendre que le confortable matelas des acquis n’était pas mon espace favori, préférant m’engager dans des zones à risque, ruelles un peu sombres, no man’s land, contre-courants et possibles voies sans issues.
Goût de l’aventure que partage mon ami Meunier avec qui j’avance hors-piste depuis plusieurs années.
Compagnon de marche, de chutes et d’élévation, je l’attrape par la manche lorsqu’il glisse sur un caillou, il me tient sur son dos quand la rivière est trop profonde.

Marguerite Bordat

conçu et imaginé par Pierre Meunier et Marguerite Bordat
à partir du texte Algorithme éponyme de Babouillec, autiste sans paroles
fabrication collective
avec : Frédéric Kunze, Pierre Meunier, Satchie Noro, Jean-François Pauvros
lumière : Bruno Goubert
son : Hans Kunze en collaboration avec Géraldine Foucault

Algorithme éponyme est publié aux éditions Payot & Rivages.

production : La Belle Meunière
coproduction : La Comédie de Clermont-Ferrand — Scène nationale ; le TJP — CDN d’Alsace (Strasbourg) ; Culture Commune — Scène nationale du bassin minier du Pas-de-Calais ; La Filature — Scène nationale de Mulhouse ; le Festival d’Avignon
avec le soutien de : La Manufacture — CDN de Nancy Lorraine et de la CCAS
Cette œuvre bénéficie du soutien à la production et à la diffusion du Fonds SACD Théâtre