Una costilla sobre la mesa : Madre

Délicat de départager, dans les pièces hautement picturales, hautement ritualisées d’Angélica Liddell, la soif d’amour et la charge de mort. Une chose est sûre : la génération et la maternité y formaient jusqu’ici un nœud à toutes les impossibilités, une cible à toutes les imprécations. Cette pièce qu’Angelica Liddell a composée à la mort de sa mère décentre les attentes : la douleur se liquéfie, les cris tournent au chant, les traditions s’achèvent en vertiges, les actes en tableaux et, au bout du compte, le catholicisme lui-même touche au surréalisme, à sa convulsive et excessive beauté.

Angélica Liddell

Angélica Liddell est née à Figueras, en Espagne, en 1966.
Elle fonde la compagnie Atra Bilis en 1993. Ses pièces sont traduites en anglais, roumain, russe, allemand, polonais, grec, portugais, japonais et italien.
Ses dernières œuvres, L’Année de Richard, La Maison de la force, Maudit soit l’homme qui se confie en l’homme, Tout le ciel au-dessus de la terre (Le syndrome de Wendy), Le Cycle de résurrections, et récemment Que ferais-je, moi, de cette épée ? ont été présentées au Festival d’Avignon, Wiener Festwochen, à la Schaubühne de Berlin et au Théâtre de l’Odéon, parmi beaucoup d’autres théâtres en Europe, Amérique du Sud, États-Unis et Asie.
Angélica Liddell a reçu, entre autres, le Prix national de littérature dramatique en 2012 du ministère espagnol de la Culture, ainsi que le Lion d’argent lors de la Biennale de Venise 2013 et le Prix de littérature LETEO 2016. En France, elle est nommée, en 2017, Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres.

texte, scénographie, costumes et mise en scène : Angélica Liddell
avec : Niño de Elche (chanteur), Angélica Liddell, Gumersindo Puche, Ichiro Sugae (danseur) et des participant·es montpellierain·es
assistanat mise en scène : Borja López
lumière : Jean Huleu
son et vidéo : Antonio Navarro

Une côte sur la table (Una costilla sobre la mesa) est publiée
aux éditions Les Solitaires Intempestifs

production : Iaquinandi, S.L.
coproduction : Théâtre Vidy-Lausanne ; Festival Temporada Alta ; Teatros del Canal (Madrid)