Qui Vive!

Ce Qui Vive ! est conçu avec les équipes de Rébecca Chaillon, Marion Aubert et Marion Guerrero, Céline Champinot (une projection, une rencontre, un spectacle). Il débute par le séminaire d’Olivier Neveux.

programmation en cours

16h, séminaire

« Qu’est-ce que regarder un spectacle ? »

Olivier Neveux

Que regarde-t-on vraiment quand on regarde un spectacle ? Et comment le regarde-t-on ? Que faire de ses émotions, de la technique, de l’histoire ? Peut-on fonder son regard et peut-on le partager ? Brecht espérait que se développe « l’art du spectateur ». Il est possible qu’il y ait là un enjeu politique fort. Il présuppose probablement quelques débuts de réponses à la question « Qu’est-ce que regarder un spectacle ? »

Olivier Neveux est Professeur d’Histoire et d’Esthétique du théâtre, responsable de la section « Arts » à l’ENS de Lyon et membre de l’Unité Mixte de Recherche 5317 (Ihrim). Rédacteur en chef de la revue Théâtre/Public, il est l’auteur, entre autres, de Contre le théâtre politique (La Fabrique éditions, 2019), Politiques du spectateur, Les enjeux du théâtre politique aujourd’hui (La Découverte, 2013) et Le Théâtre de Jean Genet (Ides et Calendes, 2016).

17h30, projection

Trois Courts-métrages

Finir ma liste de Marion Guerrero (proposé par Marion Aubert et Marion Guerrero),
Strange Breathin’ de Gystere & Anthony Peskine (proposé par Céline Champinot)
et un court métrage proposé par Rébecca Chaillon

19h, rencontre

avec un grand invité

Norman Ajari

Norman Ajari est docteur en philosophie, enseignant à l’université Villanova de Philadelphie et membre du bureau exécutif de la Fondation Frantz-Fanon. Il est l’auteur de La Dignité ou la mort. Éthique et politique de la race ( 2019) et de Noirceur – Race, genre, classe et pessimisme dans la pensée africaine-américaine au XXIe siècle (2022)

20h, spectacle

La Nuit se lève

Melissa Zehner

À travers leurs portraits et les relations qu’elles tissent et détissent entre elles, cinq femmes s’immergent dans un passé trouble qu’elles ont toujours préféré oublier. Mélissa Zehner convoque le pouvoir des mots et de la musique pour nous embarquer dans les méandres de cette mémoire traumatique. Elle compose, avec délicatesse et parfois même avec humour, une narration qui sonne infiniment juste. La puissance de ces femmes réunies sur le plateau nous cueille au plus profond de nous-mêmes et dénonce, avec justesse, la fabrique du silence qui entoure l’inceste.

La Nuit se lève

écriture, mise en scène et jeu : Mélissa Zehner

jeu et collaboration artistique : Laure Barrida, Sara Charrier, Vinora Epp, Maud Gripon, Mélissa Zehner

soutien à la dramaturgie et œil complice : Clara Bonnet (Collectif Marthe)
composition musicale et collaboration chorégraphique : Malou Rivoallan
scénographie : Loana Meunier
costumes : Malaury Flamand
création lumière : Lou Morel
création sonore : Joan Cambon

production déléguée : Playtime Production dans le cadre de la Pépinière
coproduction : ThéâtredelaCité – CDN Toulouse Occitanie, Théâtre Molière – Sète, Scène nationale Archipel de Thau, Théâtre Sorano – Toulouse – Scène conventionnée Jeune Création, La MC2 – Maison de la Culture de Grenoble, Scène Nationale, le Printemps des Comédiens dans le cadre du Warm Up, les membres du Collectif en Jeux,
avec le soutien du dispositif d’insertion professionnel de l’ENSATT, de l’ENSAD, de la DRAC – Préfet de la région Occitanie, la Région Occitanie, le Département Haute-Garonne, la Mairie de Toulouse
production et diffusion : Marie Attard Camille Graouilhet / Playtime