Qui Vive!

Ce Qui Vive ! est conçu avec l’équipe de Lionel Dray et Clémence Jeanguillaume (une projection, une rencontre, un spectacle). Il débute par le séminaire d’Olivier Neveux.

programmation en cours

16h, séminaire

« Qu’est-ce que regarder un spectacle ? »

Olivier Neveux

Que regarde-t-on vraiment quand on regarde un spectacle ? Et comment le regarde-t-on ? Que faire de ses émotions, de la technique, de l’histoire ? Peut-on fonder son regard et peut-on le partager ? Brecht espérait que se développe « l’art du spectateur ». Il est possible qu’il y ait là un enjeu politique fort. Il présuppose probablement quelques débuts de réponses à la question « Qu’est-ce que regarder un spectacle ? »

Olivier Neveux est Professeur d’Histoire et d’Esthétique du théâtre, responsable de la section « Arts » à l’ENS de Lyon et membre de l’Unité Mixte de Recherche 5317 (Ihrim). Rédacteur en chef de la revue Théâtre/Public, il est l’auteur, entre autres, de Contre le théâtre politique (La Fabrique éditions, 2019), Politiques du spectateur, Les enjeux du théâtre politique aujourd’hui (La Découverte, 2013) et Le Théâtre de Jean Genet (Ides et Calendes, 2016).

17h30, projection

film

(en cours)

18h30, rencontre

avec un·e grand·e invité·e

(en cours)

20h, spectacle

J’ai dans la tête un sac de frappe

Sylvain Sounier

Ce spectacle traite de l’épreuve, du jeu, de la renaissance, du souvenir de ces épreuves et de leur re-création. On navigue entre le récit de traumatismes réels, de scènes rêvées, la réminiscence des œuvres traversées.
Au travers du souvenir réel ou fantasmé, on traverse deux périodes de créations qui ont marqué le parcours d’un acteur à l’orée de sa quarantaine : Une adaptation contemporaine sanglante d’une tragédie shakespearienne, Hamlet, et une grande répétition collective autour d’un texte politique, économique et philosophique fondateur, Le Capital de Karl Marx.

J’ai dans la tête un sac de frappe

écriture, mise en scène et jeu : Sylvain Sounier
collaborateur artistique et musique : Maxime Kerzanet
scénographie : Amélie Vignals
maquillages : Mytil Brimeur
son Pierre : Routin
lumières : Gaëtan Veber
costumes : Jennifer Minard