Le Grand Inquisiteur

Au cœur du livre des Karamazov, comme une halte dans la machinerie romanesque, un frère raconte à l’autre une fable, une scène qu’il a imaginée en Espagne au XVIe siècle, entre le cardinal Grand Inquisiteur et le Christ à nouveau de passage sur terre, à nouveau arrêté, à nouveau jugé, à nouveau condamné. C’est qu’il incarne, selon l’Inquisiteur, la tentation de liberté dont il faut désormais délivrer les hommes, eux qui ont toujours préféré l’aliénation. Entrent alors les témoins, appelés à la barre par Sylvain Creuzevault : Donald Trump, Margaret Thatcher, Joseph Staline et, en observateur du désastre, Heiner Müller…

Sylvain Creuzevault

Né en 1982, cofondateur du groupe d’ores et déjà, Sylvain Creuzevault signe sa première mise en scène en 2003 (Les Mains bleues de Larry Tremblay), puis monte en 2005 Visage de feu de Marius von Mayenburg. Il participe à la création de Fœtus, dans le cadre du festival Berthier’06, puis met en scène Baal de Brecht (2006).
Suivront : Le Père tralalère (2007), Notre Terreur (2009) et dans le cadre du Festival d’Automne à Paris, Le Capital et son Singe (2014), et Angelus Novus AntiFaust (2016).
Artiste associé à l’Odéon-Théâtre de l’Europe depuis 2016, Sylvain Creuzevault est installé avec sa compagnie à Eymoutiers en Haute-Vienne et transforme d’anciens abattoirs en lieu de création. Après avoir adapté Les Démons, d’après Dostoïevski (2018), il a monté Les Tourmentes, d’après Mallarmé et Jack London (2018) et L’Adolescent, d’après Dostoïevski, un travail mêlant comédiens professionnels et élèves de l’Estba (au Festival des écoles du théâtre public, Odéon, 2019).

d’après Fédor Dostoïevski
adaptation et mise en scène : Sylvain Creuzevault
avec : Nicolas Bouchaud, Sylvain Creuzevault, Servane Ducorps, Vladislav Galard,
Arthur Igual, Sava Lolov, Frédéric Noaille, Sylvain Sounier
traduction : André Markowicz
dramaturgie : Julien Allavena
scénographie : Jean-Baptiste Bellon
lumière : Vyara Stefanova
création musique : Sylvaine Hélary, Antonin Rayon
costumes : Gwendoline Bouget
maquillage : Mityl Brimeur, Judith Scotto
masques : Loïc Nébréda
son : Michaël Schaller
vidéo : Valentin Dabbadie

« Le Grand Inquisiteur » est extrait du volume 1 des Frères Karamazov
de Fédor Dostoïevski, deuxième partie, livre cinquième, Actes Sud

production Le Singe
coproduction Odéon – Théâtre de l’Europe
avec le Festival d’Automne à Paris