janvier

Du théâtre d’Adeline Rosenstein, on dit qu’il est un théâtre documentaire sans documents. De fait, on n’y trouve aucune projection vidéo, aucun témoignage enregistré, aucune preuve sortie d’un dossier cartonné. Ici, le théâtre ne cède pas au culte de la réalité, ni à ses images qui, comme le disent nos informateurs, parleraient d’elles-mêmes. Ici, la capacité est rendue aux acteurs, armés seulement d’un humour rigoureux et d’un embarras tenace, de donner forme à un long chemin de recherches à travers les faits, les représentations, les mots, les traductions, les œuvres d’art, les cartes qui ont jalonné ou reflété une période précise. Grâce de la chose, à une époque où l’on diffuse partout des contenus, le théâtre trouve ici de quoi réfléchir et aiguiser des formes. L’histoire avait son historiographie, s’invente ici sa théâtrographie.

janvier 2021

et aussi

sam 9 et dim 10 jan de 14h à 18h, atelier « Images-Langages »
ven 15 jan de 19h à 21h30 , atelier éphémère
jeu 21 jan de 18h30 à 19h15, atelier de la critique
sam 23 et dim 24 jan de 10h à 17h, atelier « Récup’ et transformations »
sam 30 jan de 10h à 18h, atelier de lecture