productions

Un Hamlet de moins

Un Hamlet de moins

Dans la pièce de Shakespeare, quatre jeunes gens travaillent depuis 420 ans : Hamlet, le prince poète qui fait le fou pour faire ou ne pas faire ce que son père lui a demandé, Ophélie, à qui son père a appris à dire monseigneur à tous les hommes du Moyen Âge en attendant qu’on l’épouse ou qu’on l’abuse, Laërte son frère, qui est prêt à renverser le royaume s’il n’obtient pas justice, Horatio, l’ami philosophe, qui depuis le jour des meurtres, fatal aux trois autres, a la charge de perpétuer la tragédie à travers l’histoire.
Arracher ces quatre rôles à la pièce d’origine, ce n’est pas les libérer des mots d’ordre de leurs parents ou de leur royaume, ou de la fable shakespearienne, c’est les laisser creuser et explorer pour eux-mêmes des galeries souterraines dans le monument, suivre aveuglément — comme des taupes — les bifurcations du désir et de ses labyrinthes, et sortir la tête, à intervalles réguliers depuis 420 ans, pour éprouver les nouveaux visages de l’obscénité du pouvoir.

générique

conception : Nathalie Garraud et Olivier Saccomano
d’après Hamlet de Shakespeare
écriture : Olivier Saccomano
mise en scène : Nathalie Garraud
jeu : Cédric Michel*, Florian Onnéin*, Conchita Paz*, Charly Totterwitz*
scénographie : Nathalie Garraud
costumes : Sarah Leterrier

* Troupe Associée au Théâtre des 13 vents

production : Théâtre des 13 vents CDN Montpellier

durée 1h30

contact

Sandrine Morel, directrice des relations avec le public,
sandrinemorel@13vents.fr, 04 67 99 25 13

Agathe Robert, directrice de production,
agatherobert@13vents.fr, 04 67 99 25 11

La Beauté du geste

La Beauté du geste

Cernés par l’état d’urgence, cinq acteurs attirent à eux les grands corps de l’État : la Police et la Justice. Ils jouent des CRS, répètent les gestes élémentaires et métaphysiques du maintien de l’ordre, poussant le jeu des apparences jusqu’au trouble où la pensée dérape. La Justice, interrompant la pièce, bouclera le théâtre pour atteinte à l’autorité de l’État, intentant un procès d’exception aux acteurs et aux spectateurs. Début d’une grande ronde où, parmi robes, perruques et postiches, prévenus et magistrats improvisés s’exercent au jugement de l’art.

générique

conception : Nathalie Garraud et Olivier Saccomano
écriture : Olivier Saccomano
mise en scène : Nathalie Garraud
jeu : Mitsou Doudeau, Cédric Michel*, Florian Onnéin*, Conchita Paz*, Charly Totterwitz*
scénographie : Jeff Garraud
costumes : Sarah Leterrier
lumières : Sarah Marcotte
son : Serge Monségu
assistanat à la mise en scène : Romane Guillaume
*Troupe Associée au Théâtre des 13 vents

texte à paraître en janvier aux éditions Les Solitaires Intempestifs

production : Théâtre des 13 vents CDN Montpellier
coproduction : Maison de la Culture d’Amiens — Pôle Européen de production<&nbsp>; Châteauvallon — Scène nationale ; Les Scènes du Jura — Scène nationale ; Les Halles de Schaerbeek (Bruxelles)
avec le soutien de : La Vignette — Scène conventionnée Université Paul-Valéry Montpellier III ; du Bois de l’Aune (Aix-en-Provence) ; du T2G — CDN de Gennevilliers ; des Rencontres à l’échelle — Friche la Belle de Mai (Marseille)

durée 2h30

date de création

du 3 au 18 octobre 2019 au Théâtre des 13 vents, Montpellier

dates et lieux de tournée

  • 18 Nov 2020 • Le Bateau Feu • Dunkerque
  • 19 Nov 2020 • Le Bateau Feu • Dunkerque
  • 24 Nov 2020 • Melkior Théâtre • Bergerac
  • 25 Nov 2020 • Melkior Théâtre • Bergerac
  • 10 Déc 2020 • Théâtre Durance • Château-Arnoux
  • 11 Déc 2020 • Théâtre Durance • Château-Arnoux
  • 20 Jan 2021 • L'empreinte, Scène Nationale De Brive • Brive
  • 21 Jan 2021 • L'empreinte, Scène Nationale De Brive • Brive
  • 22 Jan 2021 • L'empreinte, Scène Nationale De Brive • Brive
  • 26 Jan 2021 • Le Zef, Scène Nationale Marseille • Marseille
  • 26 Jan 2021 • Le Zef, Scène Nationale Marseille • Marseille
  • 9 Fév 2021 • Théâtre des 13 vents, CDN • Montpellier
  • 10 Fév 2021 • Théâtre des 13 vents, CDN • Montpellier
  • 11 Fév 2021 • Théâtre des 13 vents, CDN • Montpellier
  • 12 Fév 2021 • Théâtre des 13 vents, CDN • Montpellier
  • 4 Mar 2021 • L'archipel, Scène Nationale • Perpignan
  • 5 Mar 2021 • L'archipel, Scène Nationale • Perpignan

dossier

La Beauté du geste

contact

Jessica Delaunay
secrétaire générale, collaboratrice à la programmation
jessicadelaunay@13vents.fr
+33 (0)6 37 49 61 38 / +33 (0)4 67 99 25 25

Agathe Robert
directrice de production
agatherobert@13vents.fr
+33 (0)4 67 99 25 11

L’Arrivée de mon pantalon dans le port de Hambourg

L’Arrivée de mon pantalon dans le port de Hambourg

Il s’agit d’un récit joyeusement géopolitique. Quasi une épopée. Le voyage du pantalon que porte la jeune femme qui raconte, dont il a été réalisé 65 000 exemplaires, depuis le moment où il a été dessiné et conçu dans les Vosges, puis fabriqué aux Philippines, puis transporté via le canal de Panama jusqu’au port de Hambourg et jusqu’au magasin à côté de chez elle, où elle l’a acheté hier. Chemin faisant, on parle des milliers de gens qui ont, d’une façon ou d’une autre, de près ou de loin, contribué à ce que ce pantalon devienne le sien, enfin celui du personnage. Et puis d’une ancienne loi qui traînait encore il y a peu dans les textes légaux, qui obligeait les femmes à demander à la préfecture de police une dérogation pour porter un pantalon.

générique

texte et mise en scène : Alain Béhar
(distribution en cours)
une pièce de la compagnie Quasi

production : Théâtre des 13 vents CDN Montpellier

contact

Agathe Robert
directrice de production
agatherobert@13vents.fr
+33 (0)4 67 99 25 11

Essai sur le désordre entre générations

Essai sur le désordre entre générations

Marion Aubert, Marion Guerrero

Tibor, un jeune homme, débarque dans une salle de classe. Il est vêtu d’une tenue de dératiseur, porte avec lui une basse et une édition du Joueur de flûte d’Hamelin. Tibor voudrait bien parler aux élèves, les envoûter, avec cette légende peut-être, leur proposer un nouveau modèle de société, mais il ne sait comment s’adresser à eux. C’est alors qu’il est envahi par la figure de Lisbeth, sa grand-mère. Lisbeth est sur le point de mourir, dans un hospice, enfermée, et visiblement maltraitée. Autour d’elle, des adolescentes sont aussi enfermées et veulent mourir. Par l’entremise de Tibor, Lisbeth crie aux jeunes les insuffisances, la brutalité et l’étroitesse de sa vie, ce qu’elle n’a pas su être, pas pu vivre, et les invite ainsi, peut-être, à penser leur propre vie et à mettre tout en œuvre pour lutter, échapper à une telle catastrophe.

générique

texte : Marion Aubert
mise en scène : Marion Guerrero
jeu en alternance : Charly Breton, Romain Debouchaud
une pièce de la compagnie Tire pas la Nappe

production : Théâtre des 13 vents CDN Montpellier

durée 35 mn

contact

Rolande Le Gal, chargée des relations avec le public,
rolandelegal@13vents.fr 04 67 99 25 12

Agathe Robert, directrice de production,
agatherobert@13vents.fr 04 67 99 25 11

coproductions

Trust / Shakespeare / Alléluia

Trust / Shakespeare / Alléluia

Dieudonné Niangouna

Sur scène, un « long poème roulé dans du bleu avec quelques éclaircies de musique fouettée au ralenti ». Une communauté de jeunes acteurs s’y invente un théâtre et une vie, à partir des grands rôles shakespeariens. La fiction brûle le documentaire, qui a brûlé la réalité.

générique

texte, mise en scène et scénographie : Dieudonné Niangouna
jeu : Laurent Barbot, Fitzgerald Berthon, Julie Bouriche, Vincent Brousseau, Léna Dangréaux, Honorine Diama, Yasmine Hadj Ali, Annabelle Hanesse, Liesbeth Mabiala, Dieudonné Niangouna, Agathe Paysant, Emmelyne Octavie, Carine Piazzi, Bertrand de Roffignac, Flore Tricon
collaboration artistique : Laetitia Ajanohun
assistanat à la mise en scène : Sarah Calcine
musique : Sébastien Bouhana
lumières : Xavier Lazarini
costumes : Marta Rossi
vidéo : Sean Hart Laval
musicien : Sébastien Bouhana
régie générale : Nicolas Barrot
texte publié aux éditions Les Solitaires Intempestifs

Dieudonné Niangouna est artiste de l’Ensemble Associé
au Théâtre des 13 vents CDN Montpellier

production :
Compagnie Les Bruits de la Rue
partenaires de production : MC93 – Maison de la Culture de Seine‐Saint-Denis ; Théâtre des Quartiers d’Ivry ‐ CDN du Val‐de‐Marne ; Théâtre des 13 vents CDN Montpellier ; Comédie de Caen – CDN de Normandie ; Künstlerhaus Mousonturm, Francfort
Avec le soutien du dispositif d’aide à la création de la Région Île-de-France, du Département du Val-de-Marne, du fonds d’insertion de l’Ecole du Théâtre National de Bretagne.
Avec la participation du Jeune théâtre national.
En partenariat avec la Cité internationale des arts de Paris.
La Compagnie Les Bruits de la Rue est soutenue par le ministère de la Culture et de la Communication – DRAC Île-de-France.

durée 3h30 (entracte compris)

date de création

du 21 au 28 septembre 2019 à la MC 93, Bobigny

contact

Agathe Robert
directrice de production
agatherobert@13vents.fr
+33 (0)4 67 99 25 11

Les Frères Karamazov

Les Frères Karamazov

Qui a tué le père ? Le vieux Karamazov avait quatre fils, dont un bâtard. Un seul a donné le coup, le pilon de cuivre est dans le jardin, couvert de sang. Une chose est sûre : personne n’est innocent, et tous les motifs, à force de contradiction, exploseront en vol. Puis passera la justice des hommes. Jean Genet : « Ai-je mal lu Les Frères Karamazov ? Je l’ai lu comme une blague. Une farce, une bouffonnerie à la fois énorme et mesquine, puisqu’elle s’exerce sur tout ce qui faisait de [Dostoïevski] un romancier possédé, elle s’exerce contre lui-même, et avec des moyens astucieux et enfantins, dont il use avec la mauvaise fois têtue de Saint-Paul. »

générique

d’après Fédor Dostoïevski
adaptation et mise en scène : Sylvain Creuzevault
avec :  Nicolas Bouchaud, Sylvain Creuzevault, Servane Ducorps, Vladislav Galard, Arthur Igual, Sava Lolov, Frédéric Noaille, Blanche Ripoche, Sylvain Sounier et  les musiciens Sylvaine Hélary et Antonin Rayon
traduction : André Markowicz
dramaturgie : Julien Allavena
scénographie : Jean-Baptiste Bellon
musique : Sylvaine Hélary et Antonin Rayon
son : Michaël Schaller
costumes : Gwendoline Bouget
maquillage : Mytil Brimeur
masques : Loïc Nébréda

Les Frères Karamazov est publié chez Actes Sud.

production : Le Singe
coproduction : Odéon Théâtre de l’Europe ; Festival d’Automne à Paris ; L’empreinte Scène nationale Brive-Tulle ; Théâtre des 13 vents CDN Montpellier ; Bonlieu — Scène nationale Annecy

durée sous réserve 3 h 30 entracte compris

date de création

création le 6 novembre 2020 à Odéon Théâtre de l’Europe, dans le cadre du Festival d’Automne à Paris

contact

Agathe Robert
directrice de production
agatherobert@13vents.fr
04 67 99 25 11

Les Brigands

Les Brigands

Schiller compose en 1781 une allégorie politique qui fait grand scandale. Imaginant la lutte à mort de deux frères ennemis, deux fils de la féodalité finissante, il met en miroir une série d’oppositions : la dissidence et l’opportunisme, les forêts anarchistes et le pouvoir chaotique, les crimes des insurgés et ceux des puissants. Mikaël Serre est fidèle à la trame originale, mais pas seulement : par un jeu d’échos historiques,  d’insertions clandestines, de substitutions affirmées, il y met à l’épreuve les sensibilités et imageries politiques de notre temps.

générique

texte : Friedrich von Schiller
mise en scène et adaptation : Mikaël Serre
avec : Dan Artus, Victoire Du Bois, Servane Ducorps, Marijke Pinoy, Thierry Raynaud, Bachir Tlili, Arnaud Guy
assistant à la mise en scène : Maxime Arnould
dramaturgie : Jens Hillje
scénographie : Nina Wetzel, Mikaël Serre
costumes : Fanny Brouste
vidéo : Sébastien Dupouey
musique : Sylvain Jacques
lumières : Sébastien Michaud

texte publié à L’Arche éditeur

production : Fluide Ensemble
coproduction : Maison des arts et de la culture de Créteil ; Théâtre des 13 vents CDN Montpellier ; Le Canal — Théâtre du Pays de Redon
aide au projet : DRAC Île-de-France

durée 2h

contact

Agathe Robert
directrice de production
agatherobert@13vents.fr
+33 (0)4 67 99 25 11

Points de rupture

Points de rupture

Quelle folle raison empêche un jour un être de répondre aux attentes habituelles du monde, à celles de son n + 1 ou de son n – 1 ? À quel moment rompt-il avec son système, pour tout d’un coup dérailler et prendre le large ? Et vers quel désert cette désertion le conduit-elle ? Françoise Bloch et ses acteurs, comme à leur habitude, abordent ce motif à partir d’imitations, celles de situations de travail qui forment l’ordinaire historique du néolibéralisme entrepreneurial. Mais qui sait s’ils ne devront pas à leur tour rompre avec leurs habitudes théâtrales, et larguer les amarres vers une forme inconnue ?

générique

mise en scène : Françoise Bloch
avec : Elena Doratiotto, Jules Puibaraud, Léa Romagny, Aymeric Trionfo (en cours)
assistantes à la mise en scène : Marie Devroux et Louise D’Ostuni
scénographie et costumes : Katrijn Baeten et Saskia Louwaard
création lumières : Jean-Jacques Deneumoustier
collaboration artistique : Yaël Steinmann

production : Zoo Théâtre coproduction : Théâtre National Wallonie-Bruxelles ; MARS-Mons arts de la Scène ; L’ANCRE-Théâtre Royal de Charleroi ; le Théâtre Jean Vilar de Vitry-sur-Seine ; Wirikuta asbl ; la COOP asbl et Shelter Prod
soutien en résidence : Théâtre des 13 vents CDN Montpellier et Festival de Liège
soutien en production : taxshelter.be, ING et Tax-shelter du Gouvernement fédéral belge
avec la participation de : Centre des Arts Scéniques et de l’ESACT (École supérieur d’Acteurs de Liège)
Françoise Bloch est artiste en compagnie à L’ANCRE/Charleroi

durée 1h30 sous réserve

date de création

du 29 septembre au 11 octobre 2020 au Théâtre National de Bruxelles

dates et lieux de tournée

  • 29 Sep 2020 • Théâtre National • Bruxelles
  • 29 Sep 2020 • Théâtre National • Bruxelles
  • 1 Oct 2020 • Théâtre National • Bruxelles
  • 2 Oct 2020 • Théâtre National • Bruxelles
  • 3 Oct 2020 • Théâtre National • Bruxelles
  • 6 Oct 2020 • Théâtre National • Bruxelles
  • 7 Oct 2020 • Théâtre National • Bruxelles
  • 8 Oct 2020 • Théâtre National • Bruxelles
  • 9 Oct 2020 • Théâtre National • Bruxelles
  • 10 Oct 2020 • Théâtre National • Bruxelles
  • 11 Oct 2020 • Théâtre National • Bruxelles
  • 1 Déc 2020 • Théâtre des 13 Vents • Montpellier
  • 2 Déc 2020 • Théâtre des 13 Vents • Montpellier
  • 3 Déc 2020 • Théâtre des 13 Vents • Montpellier
  • 4 Déc 2020 • Théâtre des 13 Vents • Montpellier
  • 11 Mar 2021 • Théâtre Jean Vilar • Vitry-sur-Seine
  • 12 Mar 2021 • Théâtre Jean Vilar • Vitry-sur-Seine
  • 23 Mar 2021 • L'Ancre • Charleroi
  • 24 Mar 2021 • L'Ancre • Charleroi
  • 25 Mar 2021 • L'Ancre • Charleroi
  • 31 Mar 2021 • Mars.mons • Mons
  • 1 Avr 2021 • Mars.mons • Mons

contact

Agathe Robert
directrice de production
agatherobert@13vents.fr
+33 (0)4 67 99 25 11

Les apôtres aux cœurs brisés

Les Apôtres aux Coeurs Brisés (cavern club band) est un huis clos psychédélique et post-apocalyptique, dont les cinq personnages sont tout à la fois des artistes, des activistes, des losers et des inspirés. L’action se passe dans une caverne, cave, studio d’enregistrement, abri anti-atomique, tombeau, enfer, terrier pour enfants perdus ou lapins blancs…. Le jour anniversaire de la mort du leader de leur groupe – un certain Jésus-, les Apôtres aux Coeurs Brisés – boys-band d’artistes polyvalents et pâle copie d’un groupe jadis célèbre – commémorent une dernière fois et s’interrogent : « pourquoi nos coeurs sont-ils brisés ? »

générique

de Céline Champinot
avec Maëva Husband, Élise Marie, Sabine Moindrot, Claire Rappin, Adrienne Winling
lumière Claire Gondrexon
scénographie Émilie Roy
dramaturgie et chorégraphie Céline Cartillier
composition musicale : Antoine Girard Et Céline Champinot
son : Benjamin Abitan
régisseur son  Raphael Mouterde
costumes Les Céline
régie générale Géraud Breton
production, diffusion Mara Teboul – L’œil écoute

 

 

production Groupe La Galerie / Théâtre Dijon Bourgogne-Cdn
Céline Champinot – Groupe La Galerie Sont Associés Au Théâtre Dijon-Bourgogne, Cdn
coproduction : Théâtre Des 13 Vents – Cdn Montpellier (En Cours)
soutiens L’hexagone Scène Nationale Arts Sciences – Meylan (En Cours)

 

contact

Agathe Robert
directrice de production
agatherobert@13vents.fr
04 67 99 25 11

L’Odyssée

Télémaque attend le retour de son père Ulysse, parti pour un long voyage. La déesse Athéna veille sur l’enfant esseulé et lui laisse voir, comme à travers un rêve, les aventures de son père jusqu’à son retour auprès de Pénélope.
Télémaque, seul sur la grève, se pose des questions : « C’est quoi grandir sans figure paternelle ? Pourquoi son père est-il parti ? Et ce père ? Qui est-il ? À qui s’identifier ? Comment grandir ? »
Sur la plage, une bande d’enfants. Les enfants orphelins – peut-être eux aussi les enfants des marins partis, Mentor, le chef de la bande, et Athéna, une toute jeune déesse. Ensemble, ils consolent Télémaque, lui jouent, et chantent, et inventent les exploits – mais aussi les échecs de leurs pères.
Et ensemble, aidés par la fiction, ils apprennent à grandir.

générique

texte : Marion Aubert
mise en scène : Marion Guerrero

jeu : Julien Bodet, Capucine Ducastelle et Gaëtan Guérin
création partagée avec un groupe d’élèves d’écoles primaires ou collèges

 

texte paru aux Éditions Heyoka Jeunesse – Actes Sud-Papiers

production : Compagnie Tire pas la Nappe
coproduction : Théâtre Joliette Marseille, Théâtre des Îlets CDN de Montluçon, La Minoterie Dijon, Accueil en Studio
Libre Théâtre des 13 vents CDN de Montpellier

date de création

création du 18 au 29 janvier 2021 à Bonlieu Scène nationale – Annecy

dates et lieux de tournée

contact

Agathe Robert
directrice de production
agatherobert@13vents.fr
+33 (0)4 67 99 25 11

La Clairière du grand n’importe quoi

Alain Béhar

C’est une épopée géo-poétique un peu dingue, entre théâtre et performance. Les mots et les gens s’échappent d’un monde globalement catastrophé et migrent vers l’imaginaire, sur un très grand bateau en papier. On y accueille tous les métissages. Un peu l’arche de Noé ou La croisière s’amuse. On croise en chemin des Berbères du Vietnam plus ou moins LGBT, des Kabyles islandais aristotéliciens, les Ivoiriens d’Oulan-Bator, des Inuits burkinabés… et tout se passe très bien.

générique

de et avec Alain Béhar.
collaboration artistique : Marie Vayssière.
lumières : Claire Eloy.
son : Pierre-Olivier Boulant.
dispositif scénique : Cécile Marc.
costume : Elise Garraud
avec les regards croisés de Montaine Chevalier, Benoist Bouvot, Isabelle Catalan, David Malan, Juliana Béjaud, Suzanne Joubert, Jesshuan Diné, Gilles Masson …

 

 

production : Compagnie Quasi.
coproduction : Théâtre du Bois de l’Aune/Aix en Provence, Pôle Arts de la Scène – Friche Belle de mai/Marseille, Les 13 vents/CDN de Montpellier, Théâtre + Cinéma, Scène Nationale du Grand Narbonne, Le théâtre du Périscope à Nîmes, EPIC Hérault Culture -Théâtre sortieOuest/Béziers.
partenaire (à ce jour) : le Théâtre Garonne/Toulouse, Les rencontres à l’échelle/Marseille, festival Printemps des comédiens/Montpellier…
avec le soutien de Occitanie en scène.
le texte de la pièce est édité aux éditions Espaces 34.
en 2018 et 2019, Alain Béhar est en résidence d’auteur à La Fabrique du Théâtre des 13 vents CDN Montpellier.
la compagnie Quasi est conventionnée par la DRAC, subventionnée par la Région Occitanie et le département de l’Aude.

date de création

du 31 mai 2019 au au 2 juin au Festival Le Printemps des Comédiens

contact

Agathe Robert
directrice de production
agatherobert@13vents.fr
04 67 99 25 11

Ce qui gronde

Ce qui gronde

d’Enzo Cormann, mise en scène Nathalie Garraud

La pièce met en scène une adolescente isolée, dans un pays en guerre. Fuyant les bombardements, la jeune fille trouve refuge dans son ancienne salle de classe, au cœur d’une école abandonnée.

générique

texte : Enzo Cormann
mise en scène : Nathalie Garraud
assistanat à la mise en scène : Conchita Paz
jeu : Chloé Sarrat ou Léonie Kerckaert (en alternance)

production : Les Scènes du Jura, Scène nationale
coproduction : Théâtre des 13 vents CDN Montpellier

dates et lieux de tournée

  • Collège du Salagou • Clermont-l'Hérault
  • Collège Lo Trentanel • Gignac
  • Collège Vincent Badie • Montarnaud
  • Collège Paul Dardé • Lodève
  • Collège Max Rouquette • Saint-André-de-Sangonis

dossier

fiche Ce qui gronde

contact

contact :
Agathe Robert,
directrice de production,
04 67 99 25 18
agatherobert@13vents.fr

Rolande Le Gal,
chargée des relations publiques
04 67 99 25 12
rolandelegal@13vents.fr