Un Hamlet de moins

Dans la pièce de Shakespeare, quatre jeunes gens travaillent depuis 420 ans : Hamlet, le prince poète qui fait le fou pour faire ou ne pas faire ce que son père lui a demandé, Ophélie, à qui son père a appris à dire monseigneur à tous les hommes du Moyen Âge en attendant qu’on l’épouse ou qu’on l’abuse, Laërte son frère, qui est prêt à renverser le royaume s’il n’obtient pas justice, Horatio, l’ami philosophe, qui depuis le jour des meurtres, fatal aux trois autres, a la charge de perpétuer la tragédie à travers l’histoire.
Arracher ces quatre rôles à la pièce d’origine, ce n’est pas les libérer des mots d’ordre de leurs parents ou de leur royaume, ou de la fable shakespearienne, c’est les laisser creuser et explorer pour eux-mêmes des galeries souterraines dans le monument, suivre aveuglément — comme des taupes — les bifurcations du désir et de ses labyrinthes, et sortir la tête, à intervalles réguliers depuis 420 ans, pour éprouver les nouveaux visages de l’obscénité du pouvoir.

Nathalie Garraud et Olivier Saccomano

Depuis 2006, Nathalie Garraud (metteuse en scène) et Olivier Saccomano (auteur) développent un travail de troupe où chaque membre, selon sa discipline (mise en scène, écriture, jeu, costumes, son, lumière) s’engage dans des cycles de création au long cours, alternant des pièces d’études à partir d’un texte existant des pièces originales, sur un motif donné : Les Suppliantes (2006-2009) sur la forme tragique, C’est bien, c’est mal (2010-2013) sur la jeunesse, Spectres de l’Europe (2014-2016) sur la figure de l’étranger, La Beauté du geste (2016-2019) sur les rapports du théâtre à l’Etat. Cette recherche donne naissance à plusieurs pièces : Notre jeunesse (2013), Othello variation pour trois acteurs (2014), Soudain la nuit (2015), La Beauté du geste (2019), publiées aux éditions Les Solitaires intempestifs.
Depuis 2018, ils codirigent le Théâtre des 13 vents où, avec la Troupe Associée, ils travaillent actuellement à un diptyque, composé d’une pièce d’étude sur le Hamlet de Shakespeare (Un Hamlet de moins, 2021) et d’une création originale (L’Institut Ophélie, 2022).

générique

conception : Nathalie Garraud et Olivier Saccomano
d’après Hamlet de Shakespeare
écriture : Olivier Saccomano
mise en scène : Nathalie Garraud
jeu : Cédric Michel, Florian Onnéin, Conchita Paz, Charly Totterwitz de la Troupe Associée au Théâtre des 13 vents
scénographie : Nathalie Garraud
costumes : Sarah Leterrier
assistanat à la mise en scène : Ariane Salesne
son : Serge Monségu
construction décor : Christophe Corsini, Colin Lombard

production : Théâtre des 13 vents CDN Montpellier

durée 1h15

dates et lieux de tournée

  • 3 juillet 2021 • Détours • Grasse

dossier

Un Hamlet de moins