La Beauté du geste

Cernés par l’état d’urgence, cinq acteurs attirent à eux les grands corps de l’État : la Police et la Justice. Ils jouent des CRS, répètent les gestes élémentaires et métaphysiques du maintien de l’ordre, poussant le jeu des apparences jusqu’au trouble où la pensée dérape.
La Justice, interrompant la pièce, bouclera le théâtre pour atteinte à l’autorité de l’État, intentant un procès d’exception aux acteurs et aux spectateurs. Début d’une grande ronde où, parmi robes, perruques et postiches, prévenus et magistrats improvisés s’exercent au jugement de l’art.

Nathalie Garraud et Olivier Saccomano

Depuis 2006, Nathalie Garraud (metteuse en scène) et Olivier Saccomano (auteur) développent un travail de troupe où chaque membre, selon sa discipline (mise en scène, écriture, jeu, costumes, son, lumière) s’engage dans des cycles de création au long cours, alternant des pièces d’études à partir d’un texte existant des pièces originales, sur un motif donné : Les Suppliantes (2006-2009) sur la forme tragique, C’est bien, c’est mal (2010-2013) sur la jeunesse, Spectres de l’Europe (2014-2016) sur la figure de l’étranger, La Beauté du geste (2016-2019) sur les rapports du théâtre à l’Etat. Cette recherche donne naissance à plusieurs pièces : Notre jeunesse (2013), Othello variation pour trois acteurs (2014), Soudain la nuit (2015), La Beauté du geste (2019), publiées aux éditions Les Solitaires intempestifs.
Depuis 2018, ils codirigent le Théâtre des 13 vents où, avec la Troupe Associée, ils travaillent actuellement à un diptyque, composé d’une pièce d’étude sur le Hamlet de Shakespeare (Un Hamlet de moins, 2021) et d’une création originale (L’Institut Ophélie, 2022).

conception : Nathalie Garraud et Olivier Saccomano
écriture : Olivier Saccomano
mise en scène : Nathalie Garraud
jeu : Mitsou Doudeau, Cédric Michel*, Florian Onnéin*, Conchita Paz*, Charly Totterwitz*
scénographie : Jeff Garraud
costumes : Sarah Leterrier
lumières : Sarah Marcotte
son : Serge Monségu
assistanat à la mise en scène : Romane Guillaume
*Troupe Associée au Théâtre des 13 vents

La Beauté du geste est publiée aux éditions Les Solitaires Intempestifs.

production : Théâtre des 13 vents CDN Montpellier
coproduction : Maison de la Culture d’Amiens — Pôle Européen de production< >; Châteauvallon — Scène nationale ; Les Scènes du Jura — Scène nationale ; Les Halles de Schaerbeek (Bruxelles)
avec le soutien de : La Vignette — Scène conventionnée Université Paul-Valéry Montpellier III ; du Bois de l’Aune (Aix-en-Provence) ; du T2G — CDN de Gennevilliers ; des Rencontres à l’échelle — Friche la Belle de Mai (Marseille)