Combats

En suscitant notre étonnement de chaque chose, jusqu’au fait même de se retrouver face à face — spectateurs et acteurs, Combats nous fait cheminer dans les préoccupations de quelques personnes qui sont simplement là, devant nous. Leurs discrets empêchements sont des problèmes impérieux qu’il s’agit de mettre en mots, d’élucider, et si possible de combattre. À partir d’un simple jeu auquel s’adonnent Jo et Al, la pièce s’ouvre progressivement sur une expérimentation des différentes dimensions du jeu : règles, aléatoire, compétition, plaisir ; comme un biais possible pour envisager, voire modifier les liens étroits qu’entretiennent le jeu et la vie. Tout se passe là, dans l’instant. Des théories s’élaborent en temps réel et des relations se modifient à vue d’œil, dans un seul espace-temps, qui contient autant les acteurs que les spectateurs, autant la fiction que le réel.

Adrien Béal

Adrien Béal a étudié le théâtre à l’université Paris III et au cours de différents stages en jeu ou en mise en scène. Parallèlement à son parcours de metteur en scène, il est, de 2004 à 2015, comédien au sein de la compagnie Entrées de Jeu, spécialisée dans le théâtre d’intervention. Il a par ailleurs collaboré à la mise en scène comme assistant ou dramaturge pour des pièces de Guillaume Lévèque, Stéphane Braunschweig, Damien Caille- Perret, Julien Fisera, Juliette Roudet, Guillermo Pisani.
En 2007, il crée la compagnie Théâtre Déplié, qu’il a co-animé avec Fanny Descazeaux depuis 2009 à 2020. Avec la compagnie, il a notamment mis en scène Le Pas de Bême (2014), Perdu connaissance (2018), Les Pièces manquantes (puzzle théâtral) (2019) et plus récemment Toute la vérité (2021).

texte : Nicolas Doutey
mise en scène : Adrien Béal
avec : Lou-Adriana Bouziouane, Emile-Samory Fofana, Ada Harb, Cindy Vincent
dramaturgie : Yann Richard
scénographie, costumes : Anouk Dell’Aiera

production : T2G Théâtre de Gennevilliers Centre dramatique national
coproduction : Théâtre National de Strasbourg ; Théâtre des 13 vents CDN Montpellier