Cœur instamment dénudé

Le titre vient de Baudelaire, la fable d’Apulée, le tout passant par une pièce de Molière et un épisode de la vie de Louise Michel : la mythologie se connecte là où elle veut. Au centre, pourtant et toujours, il y a la belle Psyché, que jalouse Vénus, et dont le fils Cupidon est tombé amoureux à la suite d’un accident de tir à l’arc. Autour, il y a un prétendant idiot, un Palais sensuel, un dieu du vent, le robot des drogues, des sœurs mesquines, la disquette de la mémoire éternelle, un homme-couteau, une Cadillac, un club de strip-tease, un escalier, des flammes, et des chansons à ne plus savoir qui aimer.

Lazare

Avec Vita Nova, compagnie fondée en 2007, Lazare écrit des pièces de théâtre et les met en scène. Inspiré par un théâtre tout aussi à vif que poétique et musical, il présente sous la forme d’une trilogie l’histoire d’une famille entre France et Algérie : Passé — je ne sais où, qui revient (2009) ; Au pied du mur sans porte (2011) ; Rabah Robert (2012). Puis Petits contes d’amour et d’obscurité (2014).
En 2016, Lazare devient artiste associé au Théâtre National de Strasbourg et au T2G Théâtre de Gennevilliers. Il y présente Sombre rivière (2017), un cabaret pour conjurer les idéologies mortifères et le traumatisme des attentats de Paris ; suivi en 2019 de Je m’appelle Ismaël, pièce d’anticipation et manifeste de résistance de l’image poétique, puis en 2022 Cœur instamment dénudé.

texte et mise en scène : Lazare

avec : Anne Baudoux, Ava Baya, Laurie Bellanca, Ella Benoit, Paul Fougère,
Louis Jeffroy, Loïc Le Roux, Veronika Soboljevski
collaboration artistique : Anne Baudoux
assistanat général et conseil chorégraphique : Marion Faure
création musicale : Vita Nova
scénographie : Olivier Brichet
costumes : Virginie Gervaise
lumière : Kelig Le Bars
son : Jonathan Reig

production : Théâtre National de Strasbourg ; Vita Nova
coproduction : MC93 — Maison de la Culture de Seine-Saint-Denis ; Maison de la Culture d’Amiens — Centre européen de création et de production ; Théâtre national de Bretagne — Centre européen Théâtral et Chorégraphique ; Théâtre des 13 vents CDN Montpellier ; Le Grand T — Théâtre de Loire-Atlantique ; Comédie de Caen — CDN de Normandie
avec la participation artistique du Jeune théâtre national
avec le soutien du Fonds SACD Musique Scène ; de la Chartreuse de Villeneuve-lez-Avignon — Centre d’écritures du spectacle ; de la Fonderie-Le-Mans