Poésie!

Édith Azam

Edith Azam regarde son chien. Il fume une cigarette, lit un livre sur la mécanique des fluides. Edith Azam hausse un sourcil se dit qu’elle n’y comprendrait rien, qu’il doit sacrément s’ennuyer, son chien, pour en être à lire des livres pareils, qu’il ferait franchement mieux de faire comme elle : ronger son os. Et voilà.

source : Edition P.O.L

Parler le vertige des oiseaux. Écrire des phrases courtes que l’on tourne jusqu’en boucle pour qu’elles nous relèvent ou, pourquoi pas, inversant les lettres, qu’elles : nous révèlent.

Le dernier ouvrage d’Édith Azam, Oiseau-moi, est paru aux éditions Lanskine.

La lecture est suivie d’une scène ouverte.