Hagapabad

Charly Breton

Hagapabad est un essai sous forme de fiction qui s’écrit dans le reflux des passions utopiques et dystopiques. En voici l’alibi : une presqu’île désertique entre orient et occident, reconnue Cimetière de l’Humanité en raison de conflits millénaires, est maintenue en quarantaine des Hommes ; elle est sur Terre le dernier espace inoccupé. Un matin, un avion de ligne s’y écrase, ré-ouvrant la voie à toutes les tentatives d’appropriation. Hagapabad deviendra simultanément terre offerte aux apatrides, terre d’exil pour réfugiés, camp d’entraînement pour Super-Héros Négatifs, île poubelle et compost fossile pour l’exploitation industrielle, environnement naturel d’un nouvel animal et site d’atterrissage pour un vaisseau d’Indiennes de l’espace venues venger leurs morts.

collaboration artistique : Katia Ferreira et Charles-Henri Wolff
collaboration dramaturgie : Lucas Vautrin
avec : Blanche Adilon, Barbara Atlan, Jessie Chapuis, Guillaume Costanza, Florent Dupuis, Quentin Gratias, Mathias Labelle, Christophe Pichard, Lison Rault, Camille Soulerin, Charles-Henri Wolff, en cours
en partenariat avec : la revue littéraire en ligne Le verbier